Festival international du
court métrage au saguenay

Le soutien à la création émergente est une affaire bien importante pour la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). Chaque année, la SODEC orchestre le concours Cours écrire ton court qui accompagne des jeunes créatrices et créateurs dans le processus de production d’un court métrage. REGARD est très fier de s’affilier à ce concours, dont la réalisatrice Ariane Louis-Seize est porte-parole, en collaboration avec les Rendez-vous Québec Cinéma et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) ainsi que de contribuer au développement des talents d’ici. 

L’édition a atteint un record de 178 soumissions et sept projets sont sortis du lot. Les finalistes sélectionnés ont immanquablement su marquer l’imaginaire avec leur projet. Voici qui sont ces brillants cinéastes en devenir qui ont été dévoilés en direct de la page Facebook de la SODEC : 

Rafaël Beauchamp et son projet Le buck (thriller), conseillé par Benoît Desjardins

Gabrielle D. Fortin et son projet Autosuffisante (drame, réalisme magique), conseillée par Izabel Grondin

Mario Daoust et son projet Sirènes (horreur), conseillé par Albéric Aurtenèche

Rose-Anne Déry et son projet Avec Sylvie (drame), conseillée par Cynthia Tremblay

Danielle Lapointe et son projet Petra (comédie noire), conseillée par Rebecca Davey

Vjosana Shkurti et son projet Mirare (drame), conseillée par Adrian Wills

Jason Todd et son projet Le chant des rotors (drame), conseillé par Nicolas Krief


De l’aide du milieu 

Les finalistes du concours auront l’incroyable opportunité de travailler auprès de professionnelles et de professionnels du milieu cinématographique, entre autres de la SARTEC et de la Writers Guild of Canada (WGC). Ces spécialistes expérimentés du 7e art accompagneront les cinéastes émergents dans leurs démarches d’écriture. L’inis, centre de formation professionnelle et partenaire du concours, offrira également des sessions de formation pour aider au développement de leur projet.  Sans compter que les finalistes participeront à des activités en ligne dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma et, même, de notre Festival.


Une remise de prix impressionnante

La gagnante ou le gagnant du grand prix se verra offrir un prix d’une valeur de près de 130 000 $ qui aidera à produire son court métrage. Deux bourses de 1000 $ de la SARTEC ET de la WGC seront également remises lors du dévoilement des gagnants le 24 mars prochain.

L’équipe de REGARD suivra attentivement cette aventure lors des prochaines semaines et encourage de tout cœur les participantes et les participants. On a hâte de voir le résultat des projets sélectionnés lors des prochaines éditions, qui sait !


Nous tenons également à souligner l’implication des partenaires de soutien de ce fabuleux concours, soit Post-Moderne, SLA Location, Bande à part, le cabinet d’avocats Lussier & Khouzam, WGC et La Fabrique culturelle.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X