Festival international du
court métrage au saguenay

C’est bien connu, l'acteur, producteur et réalisateur Louis-David Morasse a REGARD tatoué sur le cœur depuis la naissance de l’événement. Vous l’avez probablement déjà croisé lors d’un 5@7 au Théâtre Banque Nationale, dans un de nos cabarets festifs et arrosés à l’Hôtel Chicoutimi ou bien pendant une projection de courts métrages. Comme il est un ami de longue date et qu’il s’implique année après année au Festival, il représentait incontestablement la meilleure personne pour relever le défi d’être le porte-parole pour notre édition spéciale (et estivale) qui aura lieu du 9 au 13 juin prochain. 


Un peu à l’image d’un conventum, REGARD avait la volonté de célébrer son 25e anniversaire avec ceux et celles qui y ont présenté des films dès le début de l’aventure, dont l’acteur de 5e Rang qui fête lui-même ses 25 ans de carrière.  Ça en fait des bougies à souffler ! N’ayant pas officiellement été mandaté comme porte-parole jusqu’à présent, LouisD s’est vu se faire confier cette mission honorifique par notre équipe. D’ailleurs, un trophée hommage lui a été remis lors de notre 20e édition pour ses accomplissements professionnels. Ça prouve qu’on l’aime !


Louis-David se joint dès maintenant à l’équipe du Festival comme fidèle allié. Il participera définitivement à la réussite de notre 25e édition qui se fera des plus flamboyantes. On le remercie mille fois d’avoir accepté d’embarquer dans nos folies !  


« Cher REGARD, c’est vraiment touchant pour moi d’être ton porte-parole, particulièrement cette année, car le hasard fait que nous célébrons tous les deux nos 25 ans de carrière... Je t’ai découvert alors que t’en étais qu’à ta 3e édition et je suis immédiatement tombé en amour avec toi, tes fondateurs, ton organisation, tes bénévoles, les créateurs que tu invites, les artisans que tu rassembles, bref, tous ces cinéphiles qui partagent la même passion : Le court métrage ! On s’est connus ti-culs et on ne s’est jamais perdus de vue, gage d’une amitié sincère et durable. Au fil du temps, je t’ai vu évoluer, générer des rencontres artistiques déterminantes et des fêtes mémorables… Des quatre coins du Québec, on faisait des films avec l’envie de se dépasser et venir présenter ça chez vous. Puis, je t’ai vu avec fierté devenir international, devenir un lieu de rencontre incontournable pour le 7e art, sélectionneur officiel pour les Oscars, entre autres... Comme plusieurs j’éprouve un grand sentiment d’appartenance envers toi et je me targue de pouvoir affirmer que REGARD, c’est mon vieux chum…  Car immanquablement, chaque fois qu’on se retrouve, on redevient instantanément les deux ti-culs passionnés de cinéma d’il y a 25 ans, et ça, c’est précieux ! »  - Louis-David Morasse

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X