Festival international du
court métrage au saguenay

Le jury professionnel remettra le Grand prix, le Grand prix canadien, le Prix du jury, le Prix du meilleur film d’animation ainsi que le Prix du meilleur documentaire.

 

Myriam Verreault

Réalisatrice

Myriam Verreault a grandi en banlieue de Québec. Après des études en journalisme, en histoire et en cinéma, elle travaille comme accessoiriste, réalisatrice et monteuse. Elle se fait connaître avec À l’ouest de Pluton en 2009, un premier long métrage applaudi par la critique qui a fait son chemin dans plus de 50 festivals à travers le monde. Elle l’a coréalisé, scénarisé, produit et monté. En 2011, elle signe un des premiers webdoc de l’ONF Ma tribu c’est ma vie. Elle a débuté le travail de recherche et de scénarisation de Kuessipan en 2012 en compagnie de l’écrivaine du roman éponyme, Naomi Fontaine. Sorti en 2019, ce long métrage a raflé plusieurs prix en festivals dont deux fois celui du meilleur film canadien. Myriam est présentement réalisatrice de la télésérie 5e rang sur ICI Radio-Canada.

Kuo Ming-Jung

Programmatrice

Kuo Ming-Jung, programmeuse de films, a passé la plus grande partie de sa carrière dans la gestion, la programmation et la distribution de festivals de films. À titre de Directrice de programmation pour le Festival du film de Taipei, son travail consiste à mettre en valeur de nouveaux talents tout en célébrant le patrimoine cinématographique. Pendant son séjour au Festival du film de Taipei, Kuo a développé de nouveaux programmes comme In Progress: VR (en cours : Réalité virtuelle) ainsi que l’atelier d’initiative « Produire au Sud Taipei » lequel met l’accent sur le développement de scénario, de coproduction et de stratégies de marketing.

Kuo a également édité les publications spéciales « Portuguese Cinema » (2015) et « Twenty in An Instant » (2018). Elle a siégé sur différents comités dont les portes ouvertes du Festival international du film de Locarno, le Taipei Golden Horse Film Festival et le Festival international du film de Rotterdam. En 2017 et 2018, Kuo était consultante en programmation for SGIFF et est présentement la directrice de la programmation pour le Festival international du film de Singapour.

Micheline Lanctot

Réalisatrice

Micheline Lanctot commence sa carrière d’actrice avec La vraie nature de Bernadette en 1972 et reçoit son premier prix d’interprétation. En 1980, elle écrit et réalise son premier long métrage, L’Homme à tout faire, qui est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes et remporte une Médaille d’Argent au Festival de San Sebastian. Son deuxième long métrage, Sonatine, lui mérite le Lion d’Argent à la Mostra de Venise en 1984. En 1993, le film qu’elle a écrit, réalisé et produit, Deux actrices, remportait le prix du Meilleur Film aux Rendez-vous du Cinéma Québécois. En 1999, elle gagnait le Gémeau de la Meilleure Interprète féminine pour son rôle d’Aurore dans la série télévisée Le Pollock et en 2006 elle remporte le Gémeau de la Meilleure Interprète de soutien pour son rôle dans la série BELLE BAIE. Poursuivant simultanément le jeu et la réalisation, elle interprète en 2012 le personnage d’Élise dans Unité 9 à la Société Radio-Canada et celui de Solange dans le téléroman « O » pour le réseau TVA, deux rôles pour lesquels elle remporte le Gémeau de la Meilleure Interprète de soutien. Pour l'amour de Dieu qu’elle a écrit et réalisé, sorti en salle en septembre 2011, s’est mérité le Prix de la Meilleure Actrice et le prix Magelis pour l’image au Festival d’Angoulême ainsi que le Prix Spécial du Jury au Festival de Shanghai. Elle vient de terminer son dernier long métrage, Une manière de vivre dont la sortie était prévue en 2019.

Photo tirée du livre Créatrices d'Andréanne Gauthier

JOHN CANCIANI

Directeur artistique

John Canciani (italien, britannique, suisse) est directeur artistique du Internationale Kurzfilmtage Winterthur et collectionneur de films depuis son adolescence. Il se joint à Kurz und Knapp en 2006 comme chef de programme jusqu’en 2012 où il siège comme membre du conseil d’administration. En 2009, il devient membre de l’équipe de sélection et membre du Conseil d’administration au Festival Ciné Jeunesse de Zurich.

John fut journaliste et critique de films à Radio Stadtfilter. En 2009, il devient membre de l’équipe du Internationale Kurzfilmtage Winterthur. Il est nommé directeur artistique du Festival en 2012 pour ensuite devenir conservateur cinématographique pour le Cinema Filmfoyer Winterthur, aujourd’hui le Kino Cameo.

John Canciani détient un Master in Advanced Studies en Conservation à la ZHdK (Haute école des arts zurichoise), et il fut l’éditeur du numéro 23 « Le futur du film court » du magazine Oncurating. Il est membre de l’Académie du Cinéma suisse et du European Film Academy (EFA), et membre du Conseil d’administration de Pro Short (Association suisse du court métrage) et du Short Film Conference.

Jean-Simon Leduc

Acteur

Diplômé de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2012, c’est le cinéma qui donnera la chance à Jean-Simon d’explorer plus en profondeur son métier. Il fera ses débuts au grand écran avec le réalisateur Rodrigue Jean qui lui offrira de défendre le rôle de Bruno dans le film L’amour au temps de la guerre civile (Transmar film), avec lequel il obtiendra en 2016 une nomination au Gala du cinéma québécois dans la catégorie « Meilleur acteur de soutien ». Par la suite, il décrochera différents rôle pour les séries 30 vies, Trauma, Destinées, Plan B, Clash, En tout cas et Jérémie. Au cinéma, le réalisateur Karl Lemieux l'a choisi comme premier rôle dans son long métrage Maudite Poutine, produit par Métafilms. Il a aussi été dirigé par Léa Pool dans le film Et au pire on se mariera, par Philipe Lesage dans Genèse et Sophie Dupuis l’a choisi pour défendre son JP dans Chien de garde, rôle pour lequel il a été en nomination dans la catégorie «Meilleure interprétation masculine, premier rôle» au Gala Québec cinéma en 2018. En 2019, c’est dans Réservoir de la réalisatrice Kim St-Pierre qu'on pouvait le voir à l'oeuvre. En 2020, on le verra dans la série Cérébrum sur ICI Radio-Canada télé et Fugueuse 2 à TVA. En parallèle, il n’hésite pas à s’engager dans divers courts métrages dont sa dernière réalisation, Traité de docilité qui a été choisie par la Sélection SODEC Clermont-Ferrand Short film festival.

Le jury critique AQCC revient pour une troisième année afin de décerner le Prix de la critique québécoise AQCC à un court métrage de son choix parmi les films internationaux de la compétition officielle.

Maxime Labrecque

Journaliste

Maxime Labrecque possède un doctorat en études cinématographiques de l’Université de Montréal. En 2017, il a publié l’essai " Le film choral : Panorama d’un genre impur " aux Éditions l’Instant Même. Il enseigne le cinéma au Cégep Garneau et est programmateur des activités à l’année au FIFA. Il a fait partie du comité de présélection des courts métrages pour SXSW 2020, il est rédacteur pour la revue Séquences et pour VOIR et animateur à CIBL 101.5. Il a été membre du jury pour plusieurs festivals, notamment le Festival du nouveau cinéma, Fantasia, De l’âme à l’Écran et le Festival International du film de Rotterdam.

Elijah Baron

Critique de cinéma

Elijah Baron s’improvise critique de cinéma au cours de ses études à l’Université Concordia, avant de rejoindre en 2016 l’équipe de la revue 24 images. Grand amateur de festivals, il a depuis été membre du jury AQCC de Fantasia et de la Course des régions. Il porte un intérêt particulier au cinéma post-soviétique, et traduit du russe vers le français et l’anglais.

Benjamin Pelletier

Critique de cinéma

Benjamin Pelletier est critique de cinéma pour le blogue Point de vues et plus récemment pour la revue Séquences, en plus de faire partie du comité de présélection des longs métrages du Festival du nouveau cinéma. Il travaille également en postproduction cinéma chez la compagnie montréalaise Post-Moderne et, depuis sa première visite au Festival REGARD il y a plusieurs années, a fini par tomber en amour avec toutes les possibilités qu'offre le médium du court métrage.

Composé de trois membres, ce jury décernera le Prix de la critique internationale FIPRESCI au court métrage de son choix parmi tous les films canadiens de la compétition officielle.

Niels Putman

Jounaliste

Basé en Belgique, Niels Putman (1992) est diplômé d'un Master en Arts Audiovisuels de l'Institut Royal du Théâtre, du Cinéma et du Son de Bruxelles et d'un Master en études cinématographiques et culture visuelle à l'Université d'Anvers. Il est actuellement le rédacteur en chef de Kortfilm.be (le seul magazine de court métrage en Belgique), le chef du département Débat de NISI MASA, ainsi que le chef de projet de Talking Shorts et directeur général de la Short Film Conference. Niels travaille comme journaliste et critique de cinéma indépendant pour plusieurs médias belges et est programmeur adjoint pour des festivals tels que le Festival international du court-métrage de Louvain. Il est membre de la Belgian Film Press Union et de la FIPRESCI.

Neil Young

Journaliste

Né en 1971 à Sunderland en Angleterre  et maintenant basé à Vienne, Neil Young est rédacteur, commissaire et réalisateur de films. Depuis 2008, il agit à titre de critique de nouveaux films lors de festivals importants pour le magazine The Hollywood Reporter et il a également contribué à de nombreux longs métrages pour la revue Sight and Sound depuis 2010.

Membre de la FIPRESCI (Fédération internationale de la presse cinématographique) et du London Film Critics Circle, il assiste régulièrement à plus de 25 festivals de films chaque année et siège sur au moins deux douzaines de jurys depuis 2001, dont la Semaine de la critique de Cannes (2013) ainsi que d’autres à Venise, Berlin, Locarno, Rotterdam et la ville de Mexico (Ficunam).

Il travaille présentement comme consultant sur les capacités de programmation et / ou de modération dans plusieurs festivals, incluant le Viennale, le European Union Film Festival (Palić en Serbie : programmateur international), le Vienna Shorts (responsable de la section compétition nationale autrichienne), le Crossing Europe (Linz, Autriche) et le Kortfilmfestivalen (Grimstad, Norvège). Entre 2011 et 2015, il agit à titre de directeur du Festival international de Bradford au National Media Museum de Bradford au Royaume-Uni.

En 2019, Neil Young a réalisé Rihaction, un documentaire expérimental de 103 minutes. Il a aussi fait ses débuts d’acteur au grand écran dans le film The Souvenir par Joanna Hogg.

Berta Carricarte Melgarez

Critique de cinéma

Berta Carricarte Melgarez est titulaire d'une maîtrise en histoire de l'art et travaille comme critique de cinéma et chercheuse. Elle est professeur au College of Arts and Letters de l'Université de La Havane. En 2012, elle a publié le livre A la sombra del elogio. Aproximaciones al cine japonés.

Elle prépare actuellement sa thèse de doctorat sur le thème du design de production dans le cinéma cubain.

Ce jury décernera le Prix du meilleur film Tourner à Tout Prix! à un des films du programme du même nom.

Aisha Jamal

Programmatrice

Basée à Toronto, Aisha Jamal est programmatrice cinématographique, cinéaste indépendante et enseignante de collège. Ses documentaires ont été projettés dans plusieurs festivals et dans le cadre de différents événements à travers le monde. Elle est également programmatrice de films canadiens au Hot Docs Canadian Documentary Film Festival et programmatrice associée sur de longs métrages canadiens, nordiques et philippins au Toronto International Film Festival. Aisha enseigne la théorie et l’histoire du film au Sheridan College à Oakville en Ontario.

Sophie Cadieux

Actrice et metteure en scène

Figure incontournable de la scène théâtrale montréalaise, Sophie Cadieux a pris part à plus d’une trentaine de productions comme actrice et metteure en scène.

Au petit écran comme au grand écran, on a pu la voir, entre autres, dans Lâcher prise, Rumeurs, Les Lavigueur la vraie histoire, ainsi que dans La vallée des larmes, Funkytown, Les Rois mongols et dans les courts métrages Quelqu’un d’extraordinaire et La fleur de peau.

En plus d’avoir été nommée dans la catégorie Meilleure actrice pour son rôle dans Lâcher prise au 58e Festival de Télévision de Monte-Carlo à Monaco, elle est également récipiendaire de quatre prix Gémeaux.

Carlos Madrid

Directeur de Cinema Jove - Valencia International Festival

(Valence, 1982) Carlos a obtenu son diplôme en publicité et relations publiques à l'Université Jaume I. Il a ensuite travaillé comme traducteur audiovisuel, coordonnateur du magazine de tendances Lamilk, et comme consultant pour plusieurs projets culturels. Entre 2007 et 2011, il a travaillé comme responsable des communications pour le Festival de musique et d'art contemporain Observatori, et a fondé en 2008 le Festival de moyens et longs métrages La Cabina, dont il a dirigé les neuf premières éditions. Il dirige le festival Cinema Jove depuis 2017.

Pour une quatrième année, REGARD invite des jeunes à se prononcer sur les courts métrages jeunesse et à remettre le Prix du meilleur film jeunesse. Trois élèves de secondaire 4 de la Polyvalente de Jonquière en Arts et métiers de la scène ont été choisis pour remplir cette mission.

Guillaume julien

Polyvalente de Jonquière, Arts et métiers de la scène, secondaire 4,

Je suis un passionné de cinéma, comme mon père, un grand cinéphile, avec qui je regarde des films depuis ma petite enfance. Depuis, il ne se passe pas un mois sans que je regarde au moins un film au cinéma, quel qu’en soit le genre.  Le cinéma, c’est la plus belle façon de voyager et de découvrir le monde.

Le Festival REGARD, je l’ai découvert il y a 3 ans. J’avais eu l’occasion de visionner tous les films jeunesse avec un grand ami. J’y ai découvert alors le plaisir d’analyser, de discuter et de partager un film, ce que j’ai hâte de faire avec les autres membres du Jury.

Merci au Festival REGARD de me fournir cette occasion !

Laurence Dufour

Polyvalente de Jonquière, Arts et métiers de la scène, secondaire 4

Je suis contente de faire partie du Jury jeunesse du Festival REGARD cette année parce que j’aime énormément cet événement. Je trouve très intéressant que ce Festival soit international.  REGARD permet de prendre conscience du talent qui nous entoure et de voir la créativité qu’il y a dans le monde.

Depuis mon très jeune âge, je suis passionnée par l’univers

cinématographique. J’aime ressentir les nombreuses émotions à travers l’écran.

Je pense que faire partie de la 24e édition de REGARD serait une expérience très enrichissante pour moi.

Simon Harvey

Polyvalente de Jonquière, Arts et métiers de la scène, secondaire 4

Faire partie du Jury jeunesse du Festival REGARD est très important pour moi. J’ai toujours apprécié mes expériences à ce Festival cinématographique en tant que spectateur et j’aimerais vraiment vivre cette expérience comme membre du Jury. Je vais régulièrement  au cinéma avec mes copains et j’écoute très souvent des films à la maison. Je préfère regarder les films dans leur langue d’origine afin de saisir correctement les émotions.

En bref, j’entretiens une relation intime avec le cinéma. C’est donc pour cette raison que j’apprécie de faire partie du Jury jeunesse pour le Festival REGARD.

Pour une 17e année, De l'Âme à l'écran, le volet collégial du Festival invite trois professionels du milieu cinématographique à se prononcer sur les créations de la relève !

Christophe Levac

Suite au film TANDEM qu’il a co-réalisé avec Étienne Galloy, & qui a été projeté dans le cadre de la 23e édition du festival Regard, les deux gamins ont tourné ensemble leur premier long-métrage, un « coming-of-age », ou un rite de passage à l’âge, intitulé La Marina.

Étienne Galloy

Étienne Galloy a interprété plusieurs personnages au cinéma (PRANK, AVANT QU'ON EXPLOSE, KUESSIPAN, etc...) ainsi qu'à la télévision (L'Échappée, Olivier...) avant de faire ses premiers pas derrière la caméra. En 2019, il co-réalisera avec Christophe Levac son premier long-métrage LA MARINA, financé par le programme Talents en vue de Téléfilm Canada.

François Jaros

François Jaros réalisa les court métrages Daytona, Toutes des connes, Maurice et Oh What a Wonderful Feeling. Ses films furent présentés dans de nombreux festivals dont Sundance, TIFF, Telluride et la Semaine de la critique du festival de Cannes. Il réalisa aussi les séries L’ ge adulte et En tout cas.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X